Les plages du débarquement

La pointe du Hoc

Nous nous dirigeons ensuite vers la Normandie et les plages du débarquement.

Cherbourg-ret-264

 

 

En chemin nous faisons une halte quasi obligatoire à Sainte-Mère Eglise et son fameux parachutiste John STEELE sur le toit de l’église.

 

 

Cette scène rendue célèbre par le film « Le jour le plus long » en 1962 constitue l’attraction principale de ce petit village.

 

 

Avec Utah Beach, Sainte-Mère Eglise fut l’une des deux zones de débarquement aérien. En effet, les forces alliées de la 82e et 101e Airborne débarquent autour de Sainte-Mère-Eglise le 6 juin 1944. Elle fut la première ville du Cotentin a être libérée par les parachutistes américains.

Plus à l’est, à mi-chemin entre Utah Beach et Omaha Beach, nous visitons un autre haut lieu de la libération : la Pointe du Hoc domine la mer de ses falaises verticales d’une hauteur de 25 à 30m. Elle était couronnée par une puissante batterie allemande faisant pesée une menace importante sur l’armada alliée en vue du débarquement.

Au terme d’une campagne de bombardement intense, cette place forte a été prise le 6 juin 1944 par 225 rangers américains qui sont arrivés par la mer et ont escaladés les falaises de la pointe du Hoc. Cet acte héroïque a également été relaté dans le film « Le jour le plus long ».

Omaha Beach / Cimetière Américain

Notre étape suivante est la plage d’Omaha Beach, à seulement 6km à l’est de la pointe du Hoc.

C’est l’une des cinq plages du débarquement de Normandie. Affectée aux troupes américaines, elle est celle où les Alliés perdirent le plus de troupes lors du jour J (30 % du total des pertes du 6 juin), ce qui lui a valu le surnom de « bloody Omaha » (Omaha, la sanglante) et de « the Beach of blood ».

Elle compte en outre le taux de perte le plus fort avec près de 8 % des effectifs débarqués dont beaucoup par noyade (1 000 Américains sont tués et 2 000 blessés).

Cherbourg-303-Modifier

Surplombant la plage d’Omaha Beach, dans la commune de Colleville-sur-Mer se trouve le cimetière américain. Il abrite 9 387 stèles de marbre blanc  marquant les dépouilles des soldats américains morts pendant le débarquement et la Bataille de Normandie.

Cherbourg-ret-330-2

Cherbourg-ret--18

Cherbourg-ret-327

Cherbourg-ret-324

<- page précédente

Publicités